• Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram

© 2019 par Zone Rouge - Gym Coaching.

Rechercher
  • Zone Rouge

Super séries…. super quoi?


Dans les dernières années, le monde de l’entraînement a littéralement explosé, autant dans les différentes méthodes d’entraînement, sur internet, à la maison qu’en salle. Cependant, il faut toujours faire attention à ce que nous retrouvons sur le web et ne pas croire n’importe quelle histoire de perte de poids réalisée dans un temps record. Pour atteindre vos objectifs, plusieurs méthodes d’entrainement peuvent être utilisées. L’une qui est souvent préconisée est la méthode des supers séries ou « superset » en anglais.


Cette dernière est une méthode d’entraînement musculaire qui enchaîne deux exercices l’un à la suite de l’autre. Lors de l’exécution de ces deux exercices, vous devez prendre une pause seulement lorsque les répétitions du second exercice sont effectuées. Le but est d’augmenter la difficulté de votre séance d’entraînement tout en diminuant votre temps de repos global.


La méthode des supers séries demande un minimum d’expérience, car il faut être en mesure de maîtriser les mouvements de base afin de les enchaîner sans pause. De ce fait, en combinant deux mouvements, le risque de blessures augmente puisque le facteur fatigue entre en jeu.


La méthode des supers séries a plusieurs avantages. Le premier avantage est sans contredit la durée de votre séance qui sera modulée par deux facteurs : les temps de repos et le nombre d’exercices. Comme cette méthode préconise moins de temps de repos, la séance se fait plus rapidement pour un même nombre d’exercices donnés qu’un autre type d’entraînement. Elle est donc très efficace pour les gens pressés.

Un second avantage est l’augmentation du volume et de l’intensité d’entraînement en raison du nombre d’exercices ajoutés. En combinant deux exercices du même groupe musculaire, votre muscle sera plus sollicité/fatigué, ce qui optimisera le recrutement musculaire de ce dernier.


Finalement, de par une durée de séance réduite, la méthode des supers séries peut être une source de motivation. Puisque l’enchainement se fait plus rapidement, elle plaira aux personnes ayant moins de temps, ces personnes auront donc tendance à revenir plus souvent au gym.


La méthode des supers séries a été conçue pour stimuler différents groupes musculaires. On fait référence ici aux actions musculaires agonistes, antagonistes ou synergiques. Par exemple, lors de la flexion du coude, le biceps est le muscle agoniste alors que le triceps (qui lui fait l’action contraire du biceps) est le muscle antagoniste. Et puis, le deltoïde antérieur de l’épaule sera le muscle synergique puisqu’il travaille en support lors de l’exécution de ce mouvement.


Il existe également la tri série, qui consiste à enchaîner trois exercices. Cela peut être trois exercices avec trois muscles différents, ou encore un seul muscle travaillé selon trois angles différents ou avec trois appareils différents. Cette méthode est davantage exigeante que celle des supers séries. Elle sera donc exécutée par des personnes un peu plus expérimentées. Cette méthode peut engendrer une bonne dépense énergétique avec trois muscles distincts, et même un grand potentiel d’hypertrophie si vous choisissez le même muscle en trois exercices différents.


Si la méthode des supers séries vous intéresse, n’oubliez pas de consulter votre kinésiologue pour savoir si cette méthode est adaptée pour vous, et si elle est en lien avec vos objectifs d’entraînement.


Bonne séance!


Stéphanie Archambault

58 vues